En ce moment sur Styl’fm

Titre

Artiste

Background

Actualités du 02 Février 2019

Écrit par sur 2 février 2019

Une légère baisse des atteintes aux biens

La gendarmerie est une maison de traditions », a déclaré le major Rohaut, commandant de la communauté de brigades (COB) de Neuville. L’inspection, menée mardi à Neuville, par le chef d’escadron Messager, commandant de la compagnie de gendarmerie de Poitiers – en présence d’élus du Neuvillois et du Mirebalais – n’y a pas dérogé. Elle a permis au commandant Messager de remettre des lettres de félicitations aux gendarmes présents et d’exprimer sa satisfaction devant les résultats obtenus et le comportement des gendarmes de la COB de Neuville.

En 2018, 208 affaires ont été résolues. Les gendarmes sont intervenus 1.167 fois. Une légère baisse des atteintes aux biens a été constatée. Les arrivées des gendarmes Cloup, Colson, Villemot, Guinvanna et Charpentier ont comblé les différents départs de la COB qui compte un effectif de 19 gendarmes répartis sur Neuville et Mirebeau. Le chef Guillot, en poste à Mirebeau depuis 1991, sera promu adjudant à compter du 1 mars 2019 avant de prendre une retraite méritée. La manifestation s’est terminée par une démonstration du travail d’un maître-chien et de son chien et une présentation du matériel utilisé par les gendarmes du PSIG.

La borne relais a été déplacée

La borne relais, destinée à la boutique Marguerite de l’association Solidarité Neuvilloise, n’est plus située face à l’école Jules Ferry. Elle se trouve désormais au 24 rue Edgar Quinet. Pour les membres de l’association qui récupèrent les vêtements, les trient et les mettent en rayons pour la vente à des prix attractifs, cette nouvelle implantation ne présente que des avantages. Étant proche de la boutique, cela permettra une collecte plus fréquente et devrait éviter des déballages sur la voie publique.

La Fonderie Fonte se déclare en cessation de paiement

La Fonderie du Poitou Fonte, à Ingrandes, demande au tribunal de commerce de Poitiers son placement en redressement judiciaire. L’annonce a été faite hier aux salariés en comité d’entreprise extraordinaire. La Fonderie du Poitou Fonte, qui fait face à un plan social depuis octobre (103 suppressions de postes), est en cessation de paiement. Un dossier va être déposé au tribunal de commerce de Poitiers, lundi. La société pourrait voir un repreneur d’origine britannique issue d’un grand groupe.

Tags

Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer