En ce moment sur Styl’fm

Titre

Artiste

Background

Actualités du 02 Mars 2019

Écrit par sur 2 mars 2019

Promenons-nous sur l’arboretum… »

L’arboretum de Neuville a été inauguré en mai 1993 par Bernard Champalou, maire de l’époque. En 1983, la commune de Neuville avait demandé à la SNCF le déclassement de la voie ferrée sur la section Neuville Mirebeau de la ligne Poitiers-Arçay. En 1989, l’acte d’acquisition de la portion neuvilloise est enfin signé pour un montant de 31.500 francs. Restait alors à savoir quel usage serait fait de cette bande de terre, ex-emprise de la voie ferrée. 

La municipalité eut l’idée de remédier aux affronts successifs infligés au paysage par les remembrements, et de redonner droit de cité à la nature, en plein centre du bourg. L’arboretum était né.

Une véritable coulée verte composée d’environ 400 essences différentes.

Il va marcher 1.500 km pour récolter 1.500 euros

Ancien employé du ministère de la défense, et Poitevin depuis près de quarante ans, Philippe Bouchez n’a pas attendu l’âge de la retraite pour avaler des kilomètres à pied. « J’ai toujours aimé l’effort physique, la nature, la montagne… » confie celui qui, à soixante printemps, marche trois ou quatre fois par semaine dans les environs de Poitiers – « à chaque fois entre 15 et 25 km »-et aborde désormais une ambitieuse aventure: le 12 mai prochain, il partira à pied du Puy-en-Velay pour rallier Saint-Jacques de Compostelle.

Au total, 1.500 km qu’il compte effectuer en 68 jours

Objectif: récolter 1€ par km pour financer un projet de dispensaire au Népal.

Le motard succombe trois jours après le choc

Les motards payent un lourd tribut depuis le début de l’année 2019 sur les routes du département de la Vienne.

Hier matin, c’est un jeune garçon de 18 ans, habitant dans le quartier de Bellejouanne à Poitiers, qui a succombé aux très graves blessures occasionnées par un choc avec une camionnette.
Lundi 25 février, il descendait la rue Blaise-Pascal en direction du centre-ville de Poitiers à une allure rapide selon des témoins. Alors que la moto se trouvait dans le virage du château d’eau de Bellejouanne, le pilote s’était déporté sur sa gauche. Il s’était alors encastré dans la camionnette arrivant en face avant de se retrouver projeté sur la chaussée. Son casque avait été éjecté lors du choc. 
Les personnes qui se trouvaient sur place avaient tout de suite pratiqué les gestes de premier secours; pompiers et urgentistes avaient pris le relais, ranimant par deux fois le jeune pilote en arrêt cardiaque. 
Il avait alors été évacué dans un état critique vers le CHU de Poitiers. Son pronostic vital était engagé et ses chances de survie considérées comme minimes. 
Son décès a été prononcé hier matin.

Tags

Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Continuer la lecture

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer