En ce moment sur Styl’fm

Titre

Artiste

Background

Actualités du 11 Mai 2019

Écrit par sur 11 mai 2019

Un préfabriqué s’embrase au lycée Mandela

Les policiers de la sûreté départementale de Poitiers attendaient hier que les restes d’un préfabriqué de 400 m finissent de se consumer pour tenter de comprendre comment le sinistre est survenu au lycée Nelson-Mandela.

Ce vieux bâtiment de 400 m, promis un jour à la destruction, servait de lieu de stockage pour du matériel de classe réformé. Un lieu fermé, interdit d’accès qui s’est soudainement embrasé.

Les élèves, un temps confinés, ont finalement pu évacuer les locaux alors que les pompiers achevaient de noyer les restes fumants.
Une trentaine de pompiers avec des moyens lourds ont été mobilisés pour éteindre l’incendie et éviter sa propagation à des bâtiments proches. Ils se sont rapidement rendus maîtres d’un feu dont les causes restent désormais à déterminer. Le sinistre n’a fait aucun blessé, même si certains ont pu inhaler des fumées. Il n’aura aucune incidence sur le fonctionnement de l’internat ce week-end ni sur la reprise normale des cours lundi.

5.000 € récoltés pour l’autisme

Cinq mille euros, c’est la très belle somme remise lundi soir dans les locaux de la mairie de Neuville, par les organisateurs du Salon vins et gastronomie, aux représentants d’Autisme Vienne. Deux associations, unissent leurs efforts depuis six ans pour organiser un salon dont la recette est offerte à un organisme ou pour une action caritative. Cette année, c’est Autisme Vienne qui a été choisi. La mairie de Neuville offre l’Espace Jean-Dousset et les services des employés communaux pour mettre en place la manifestation. Les organisateurs, pour leur part, collectent tous les fonds (entrées, publicité, emplacements…), qui sont reversés à l’association choisie. « Un bel exemple de solidarité exercée en commun » comme se sont plu à souligner tous les orateurs lors de la remise du chèque. Depuis la première manifestation il y a six ans (dont les quatre dernières à Neuville) ce sont 30.000 euros qui auront ainsi été reversés à des « actions du coeur »..

Trois mois pour débarrasser la Main jaune

Quatre mois et demi après la destruction de la Main jaune, la situation n’a pas évolué d’un pouce. Au rond-point de Pila, ne demeure qu’un piètre vestige noirci de la sculpture créée par l’artiste Francis Guyot.

Dès le mois de janvier, la municipalité a pris l’initiative en organisant une consultation des habitants pour le futur projet du giratoire. Résultat: à plus de 51%, ils veulent un aménagement paysager sur le rond-point.


Le maire de la ville Jean-Pierre Abelin avait ainsi pensé tuer dans l’oeuf toute autre initiative. Cela n’est pas le cas. Le 22 janvier, Francis Guyot annonçait vouloir construire sur place un « quartz solaire », composé de quatre faces de panneaux solaires. Cet obélisque de 16 mètres de haut serait une manière de laisser une trace. « La Main jaune, cela a été dix ans de travail, 500 personnes et 59 entreprises mobilisées. Ce serait un moyen de leur rendre hommage », explique Francis Guyot.


Dernier projet tombé du ciel: un pilote de ballon Rémi Ouvrard a lancé une pétition pour installer au milieu du futur espace vert une sculpture de montgolfière d’une vingtaine de mètres (voir par ailleurs).

Tags

Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer