Actualité du 18 janvier 2020

Written by on 18 janvier 2020

Poitiers : onze blessés cette nuit dans deux accidents, dont sept en urgence relative

Vingt-huit pompiers de Poitiers, Neuville, Jaunay-Clan, Saint-Georges-les-Baillargeaux et Vivonne ont été engagés dans la nuit du 17 au 18 janvier 2020, à 2 h 40, pour un accident grave sur la  voie André-Malraux. Selon le service départemental d’incendie et de secours de la Vienne (SDIS 86), une collision « à forte cinétique » s’est produite alors qu’un véhicule roulait à contre sens. Les secours ont pris en charge sept blessés en urgence relative. Elles ont été évacuées aux urgences du  CHU de Poitiers.

A 5 h 30, nouvelle intervention pour 17 pompiers de Poitiers pour du secours routier. Cette fois-ci, quatre occupantes d’une voiture ont été blessés à la suite d’un choc frontal contre un mur. Les blessures seraient « légères » selon le SDIS.

Vienne : quand le harcèlement scolaire ne connaît plus de limites

Le harcèlement scolaire est un fléau qui ne date pas d’hier. Mais ses déclinaisons modernes ont de quoi donner le frisson. Ce phénomène n’a plus de limites en général, d’âge en particulier. Une sordide affaire pourrit la vie d’une école maternelle de la couronne poitevine. Elle est révélatrice de ce qui peut se nouer aujourd’hui autour des bacs à sable. 

Tout a commencé, il y a bientôt un an quand une surveillante a surpris deux petits garçons simulant une fellation. Interrogé, l’un des deux enfants confie avoir voulu faire « comme les grands. » Une maman a alors vu le comportement de son fils progressivement changer? Jean (*)  finit par lui confier que son camarade lui met régulièrement le doigt dans les fesses. Pour les parents du petit de 4 ans, une suite de révélations va leur faire comprendre que leur garçon est harcelé, agressé (coups, simulacre d’étranglement?) par ce camarade âgé de quelques mois son aîné ! 

Le recensement débute !

Le recensement de la commune de Mirebeau à commencé ce jeudi 16 janvier. Dans chaque boîte aux lettres des maisons individuelles, un courrier est déposé pour inviter les habitants à remplir le questionnaire en ligne avant la fin de ce week-end. Si ce n’est pas fait, l’agent rendra visite aux personnes et proposera de la faire sur internet. « Ce sera seulement si vous n’êtes pas équipé ou dans l’incapacité de le faire sur internet que des documents papier vous seront distribués un peu plus tard », affirme la municipalité, qui rappelle que le recensement est obligatoire, confidentiel mais aussi déclaratif. À la mairie de Mirebeau, le coordonnateur communal du recensement 2020 est Denis Mondon. Il est accompagné de cinq agents: Bernard Dennetière, Marinette Boutin, Emilie Magnon, Bernadette Coué et Dominique Krembser.

Tagged as

Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Continue reading

Styl’fm

La Radio du Haut-Poitou

Current track

Title

Artist

Background

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer